Comment créer sa micro-entreprise de service à la personne ?

Les entreprises de service à la personne connaissent un grand essor ces dernières années. Et même l’avenir est encore prometteur. Si vous envisagez de vous lancer dans ce secteur, découvrez ci-après quelques conseils pour créer facilement une micro-entreprise de service à la personne.

Quel type de micro-entreprise de service à la personne créer ?

A priori, vous devez définir le type de service que vous souhaitez fournir à vos clients. Vous avez le choix entre 3 types d’activités. Les services à la famille regroupent la garde d’enfants, l’assistance administrative, l’assistance informatique, les cours à domicile, l’accompagnement des enfants et le soutien scolaire. Les services de la vie quotidienne rassemblent le ménage, le repassage, le jardinage, la préparation et la livraison des repas et les courses. Enfin, vous pouvez vous spécialiser dans les services aux personnes âgées ou dépendantes. Toutefois, pour les activités qui s’adressent aux enfants de moins de 3 ans, aux personnes âgées et handicapées, l’agrément est obligatoire : la garde d’enfants, l’aide à domicile des personnes âgées, la garde malade, l’assistance aux personnes dépendantes ou handicapées et l’aide à la mobilité des séniors. D’ailleurs, ce document donne accès à des avantages fiscaux et sociaux.

Comment obtenir un agrément ?

Les conditions pour l’obtention d’un agrément sont nombreuses : l’entreprise de service à la personne doit exercer l’activité au domicile des clients, réunir tous les moyens nécessaires pour l’exercice du métier et mettre en place un cahier de charges détaillant le fonctionnement de l’organisation et la politique qualité. De même, le micro-entrepreneur doit être apte à exercer une activité commerciale, et ne doit pas figurer dans le fichier judiciaire national où sont inscrit les auteurs d’infractions violentes et sexuelles.

La demande peut être envoyée à la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) habilité par lettre recommandée avec accusé de réception ou directement en ligne, accompagnée des justificatifs suivants : un extrait d’immatriculation au RCS ou au répertoire des métiers (ou éventuellement une copie des statuts), des documents justifiant la qualité des services rendus et une liste des sous-traitants. N’hésitez pas à télécharger le fichier sur service-public.fr. Une fois l’agrément en poche, le document est valable pendant 5 ans.

La déclaration et la certification sont-elles indispensables ?

Vous êtes un prestataire de services à la personne. De la sorte, vos clients bénéficieront d’une réduction ou d’un crédit d’impôt de 50 % pour toutes les prestations fournies. La condition ? La micro-entreprise doit être déclarée. La déclaration est réalisée par voie électronique sur le site dédié ou au département de la Direccte où est implanté votre siège social.

La certification est facultative. Toutefois, cette démarche permet de se démarquer des concurrents. En effet, elle prouve que l’entreprise de service à la personne répond aux chartes et déontologies imposées par l’organisme certificateur. Actuellement, il existe 4 référentiels de certification : le NF Service « services aux personnes à domicile », le Qualicert « services aux particuliers », le Qualisap et le Cap’Handéo-SAP.

Quelles sont les étapes à suivre pour recruter du personnel ?
Quelles sont les aides d’Etat à la création d’entreprise ?